Posted in High-tech

Galileo, le GPS européen

Hello les shoppeurs et les shoppeuses ! Bienvenue sur mon site où je partage avec vous mes meilleurs conseils shopping. Personal shopper dans la vraie vie, je partage avec vous toutes mes astuces et bons plans shopping sur mon site !
Galileo, le GPS européen Posted on 7 décembre 2019
Hello les shoppeurs et les shoppeuses ! Bienvenue sur mon site où je partage avec vous mes meilleurs conseils shopping. Personal shopper dans la vraie vie, je partage avec vous toutes mes astuces et bons plans shopping sur mon site !

Galileo est le système de navigation européenne par satellites. Il a été hors service depuis le 11 juillet, mais a repris son service le 18 juillet, cette année même. Cette annonce du GNSS a suscité beaucoup d’intérêts sur les réseaux sociaux. Voulez-vous en savoir plus sur ce GPS européen ? Coach Factory Outlet vous dévoile tout sur Galileo.

Galileo : qu’est-ce que c’est exactement ?

Comme les systèmes GPS américains, Galileo est un système de localisation par satellites européen. Vous pouvez obtenir votre position exacte grâce à un terminal de réception. Pour un usage gratuit, vous aurez une précision de 8 m en altitude, et de 4 m à l’horizontale. Il existe également un service payant avec plus de précisions. Il s’adresse plutôt aux professionnels.

Le projet Galileo a prévu un segment spatial à 24 satellites en service, et 6 autres de rechange, pour 2020. Pour le moment, 22 satellites sont en service. Chaque satellite pèse environ 700 kg, et circule sur une orbite moyenne, dans trois plans orbitaux. Leur inclinaison est de 56 °.

Le projet Galileo a surtout été inspiré d’un besoin d’indépendance de l’Europe vis-à-vis du système GPS des Américains. En plus d’être indépendant en termes de géolocalisation, l’Union européenne a réussi une version améliorée des anciens GPS concurrents.

Galileo : le lancement

Le projet a débuté avec une définition technique en 1999. Puis, il y a eu signature d’un accord entre l’Agence spatiale européenne et l’Union européenne en 2003. Des tests sur Galileo ont été effectués en 2005 et en 2008 avec des satellites Giove-A et B. Le lancement des premiers satellites vraiment opérationnels n’a eu lieu qu’en 2014.

Les 26 satellites utilisés jusqu’à ce jour ont été lancés en 2016. Mais il y a eu une panne en 11 juillet 2019 à cause d’un problème technique. C’est seulement après l’annonce du GNSS en 18 juillet 2019 que Galileo a repris ses services avec 22 satellites en service pour le moment. Toutefois, le système compte 26 satellites en orbite pour le moment.

Le système Galileo : caractéristiques

Contrairement au GPS américain, Galileo est sous contrôle civil, mais non militaire. L’Agence spatiale européenne et l’Union européenne sont les principaux responsables. Galileo possède également 3 signaux sur 3 bandes :

  • Pour tout service gratuit.
  • Pour les services ayant une précision élevée.
  • Et pour le PRS (service public réglementé).

Ainsi, le projet Galileo prévoit 4 services pour les utilisateurs :

  • L’« OS » ou Open Service : s’adresse à une utilisation civile du GPS. Il s’adresse aux particuliers, et ne dispose d’aucune intégrité.
  • La « HAS » ou Hight Accuracy Service : est payant. Mais vous bénéficierez de plus de précision, d’une continuité, garantie et intégrité de service, d’une diffusion d’informations, etc.
  • Le « PRS » ou Public Regulated Service : concerne les personnels du service public (transport de matières dangereuses, service d’urgence, etc.). Ce service sera disponible à tout moment grâce à ses deux signaux en plus.
  • Le « SAR » ou Search and Rescue service : s’adresse aux personnels responsables de sauvetage et recherche.

Système GPS américain et Galileo

Mis à part les smartphones, le nouveau système Galileo s’installe également dans les voitures pour que chacun profite d’un système de positionnement par satellites. À travers toute l’Europe, les nouveaux modèles de véhicules disposent de la fameuse eCall. Ce dernier utilise Galileo pour que les conducteurs puissent indiquer leur localisation exacte aux services d’urgence en cas de besoin. Galileo a également pris place dans les camions pour leur sécurité.

Galileo est en fait une version plus moderne du GPS américain, ce dernier a déjà été en service depuis 1973. Ce nouveau système propose une précision métrique, tandis que l’ancien GPS s’en tient à une dizaine de mètres. Malgré cette avancée, ce système reste derrière le GPS américain au niveau mondial. Galileo se limite notamment aux nouveaux modèles de véhicules, smartphones, etc.

Galileo et smartphones

Actuellement, vous pouvez trouver plusieurs applications permettant à votre Smartphone d’interagir avec cette constellation. Pour savoir si votre mobile est compatible avec Galileo, vous pouvez suivre les recommandations de l’Union européenne. En effet, vous pouvez réaliser le GPSTest. Ce dernier vous permet de connaître les satellites que votre Smartphone peut capter. Les satellites de Galileo ont un symbole européen.

À l’heure actuelle, 156 téléphones commercialisés peuvent capter le signal de Galileo. Plusieurs marques sont concernées :

  • Apple.
  • Lenovo.
  • Cat.
  • Asus.
  • Huawei.
  • Honor.
  • Samsung.
  • Xiaomi.
  • Wiko.
  • Oppo.
  • Ect.

Si vous achetez un nouveau smartphone en France par exemple, vous allez faire partie des utilisateurs de Galileo. Actuellement, ce GPS européen compte près de 650 millions d’utilisateurs.

Galileo et les autres dispositifs

Comme stipulé précédemment, le GPS européen ne se limite pas aux smartphones. Vous pouvez bel et bien utiliser la navigation par satellite de Galileo :

  • En situation d’urgence.
  • Sur route.
  • À bord d’un train.
  • En navigation maritime.
  • À la ferme.
  • Dans les airs.
  • Ou sur une carte.
Hello les shoppeurs et les shoppeuses ! Bienvenue sur mon site où je partage avec vous mes meilleurs conseils shopping. Personal shopper dans la vraie vie, je partage avec vous toutes mes astuces et bons plans shopping sur mon site !